Projet
Inde

 

Inde

L’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard de personnes.

La population indienne vit principalement de l’agriculture. L’Inde est le 1er producteur mondial de lait, le deuxième producteur de blé, riz, coton, sucre et thé. L’Inde doit nourrir 17 % de la population mondiale avec moins de 4 % des ressources mondiales en eau et 4 % des terres agricoles. La sécurité alimentaire et l’eau sont des enjeux essentiels dans un pays qui compte près de 190 millions de personnes en situation de sous-alimentation.[1]

Cependant, ces secteurs dépendant essentiellement du climat. Les rendements agricoles sont assez variables. En effet, l’agriculture indienne repose fortement sur la période de moussons qui s’étend de juin à septembre et qui couvre environ 90% des pluies annuelles. L’intensité et la durée des précipitations varient d’une année à l’autre et cela à des conséquences sur le bien-être des 700 millions de paysans, environ 65% des habitants du pays dépendent exclusivement de l’activité agricole pour survivre, mais également sur la santé économique nationale. La multiplication des industries et l’intensification de l’agriculture ont nécessité un besoin d’une plus grande quantité d’eau. 

Cette situation a poussé la population à s’alimenter directement en eau en pompant dans les nappes phréatiques avec pour conséquence la raréfaction rapide des réserves souterraines du pays et les moussons de ces dernières années n’ont pas suffi à les recharger. Les habitants des villages que nous ciblons vivent dans la pauvreté, environ 78% de la population gagne moins 1000 INR (roupies) par mois ce qui équivaut à 11€.

L’eau est par conséquent un élément clé du développement économique et social de l’Inde.

Le second fléau auquel le pays doit faire face est la potabilité de l’eau.Chaque jour, de nombreuses personnes tombent malades et décèdent suite à l’insalubrité des eaux de surface et des nappes phréatiques contaminées naturellement par le cyanure.  C’est pour cela qu’il faut réaliser des forages à plus de 300 mètres de profondeur afin d’avoir la certitude de trouver une eau saine.

C’est pour toutes ces raisons que nous nous mobilisons afin de venir en aide à ces pauvres personnes…

Au cours des 6 dernières années, nous avons pu compter sur le soutien de la Cile pour la réalisation de 45 forages et 146 latrines. En 2018, La Fondation du Sporting de Charleroi, Engie et l’école secondaire du Sacré-Cœur de Charleroi permettront la réalisation de 3 forages supplémentaires. Grâce à ces projets, ce sont 30000 personnes de plus qui ont accès à une eau saine au quotidien.

Depuis 2009, nous réalisons des projets dans le département de Howrah à Calcutta. Depuis notre partenariat avec nos amis Indiens, nous comptabilisons 78 forages et 440 latrines.

 

[1] https://agriculture.gouv.fr/inde

 
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site